Sab de Flambeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sab de Flambeau

Message par Sab de Flambeau le Ven 16 Jan - 20:41

Né dans un petit village de cotier des Cornouailles continentales, Sab a grandi uniquement entouré de son père et de sa mère.
Ils vivaient à l'écart de la majorité de la communauté, dans la maison la plus proche de la mer, déjà à moitié sur la plage.
Plage sur laquelle Sab passa un temps fou à jouer tant il y était à son aise.

En effet, il avait une forte affinité avec le sable, affinité héréditaire puisque son père n'était autre que l'un des derniers pratiquant de la tradition surnaturelle que les mondains appellent "les Marchands de Sables".
Dans cette ancienne tradition, les Marchands de sables travaillaient en binôme, un sorcier agissant sur les rêves (les Vendeurs de Rêves) et un autre sorcier agissant sur le sable, servant plus de défenseur aux Vendeurs de Rêves car ils étaient plus féroces au combat.
Sab avait dans ses veines le sang des deux lignées, Marchand par son père, et Vendeur par sa mère.

Ils vivaient paisiblement, comme presque n'importe quelle famille normale seulement le bonheur n'est pas éternel.
Le jour de ses quinze ans, deux visiteurs passèrent par leur logis.
Un guerrier, assez âgé au regard sage et bienveillant, et son écuyer, en âge de finir sa formation.
D'un air hautain, ce dernier revendiqua le droit, pour son maître et lui-même, de repartir avec Sab dans leurs bagages afin de soi-disant parfaire son éducation car il avait le "don".
Ce que Sab ne savait pas à l'époque, c'est qu'il s'agissait d'un vieux mage de la maison Flambeau et de son fili fraichement gauntleté qui se cherchait un apprenti.

Les parents de Sab eurent la réaction la plus logique qui soit et répondirent par un refus des plus secs.
Refus que le jeune magicien pris pour un affront, et utilisa ce pretexte pour attaquer le foyer.
Le dernier souvenir que Sab garde de ses parents est leur image se tordant de douleur sous le déluge de flammes qu'envoya l'immonde écuyer.
Puis dans ses souvenirs, c'est le trou noir.

Il ne se rappelle pas serrant les cadavres calcinés de ses parents dans ses bras, les larmes coulant à profusion.
Il ne se rappelle pas la haine et la colère qui ont envahi tout son être, il n'avait jamais éprouvé ces sentiments avant cela.
Il ne se rappelle pas s'être attaqué à ce jeune coq prétentieux, utilisant le sable qui lui a été si proche durant toute ces années.
Il ne se rappelle pas non plus la surprise dans le regard de ce dernier lorsqu'il agonisa sous ses assauts.

Ses esprits lui revinrent lorsqu'il voulu faire subir le même sort au vieux guerrier, sauf que celui-ci réussi à bloquer ses attaques.
Comme si la magie de Sab était trop faible face à lui.

La seule réaction du guerrier fut de dégainer son épée et de poser le tranchant sur la nuque de Sab, épuisé par ses depenses d'énergie.
Ses seuls mots furent :
"Je ne te veux aucun mal, mon garçon mais tu n'as plus que deux choix possible.
Soit tu meures maintenant par ma lame, et tu giseras à coté de tes parents;"
A ces mots, Sabe jeta un coup d'œil aux dépouilles de ses parents encore fumantes.
Non! Ils n'auraient pas voulu qu'il meure ajourd'hui, pas comme ça!
"Sinon...tu as tué mon fili, mon fils si tu préfères, et lui a tué tes parents.
Il était très doué et puissant, mais trop impulsif, je lui avais dit que ça le perdrait un de ces jours.
Ton autre choix possible est de venir prendre sa place à mes cotés."

La seule réponse du jeune Sab fut:
"Je ne souhaite que de vivre libre !!"

La réponse surprit et fit sourire le guerrier.
"Dans ce monde, la seule manière d'être libre est d'être suffisamment puissant pour empêcher les autres de nous dominer."
La pression de la lame quitta sa nuque, suivi du raclement de l'acier que l'on remet au fourreau.
"Si tu m'accompagnes, du peu que j'ai pu constater de tes capacités, je pourrai t'aider et t'apprendre comment devenir assez puissant pour vivre libre."

Ils partirent ensemble, voyageant au quatre coins de l'Europe.
Pendant une quinzaine d'année, Gerlan de Flambeau, guerrier et mage de l'Ordre d'Hermes, appris à Sab comment utiliser la magie, comment renforcer ses pouvoirs et sa puissance.
Ils furent même surpris à ressentir de l'affection l'un pour l'autre, comme un vrai père pour son vrai fils.
Et se rendirent vite compte que, quoiqu'il arrive, il garderont toujours de bon contacts, vrais, francs, sincères.

Depuis peu, Sab passa les épreuves qui firent de lui un mage reconnu par ses pairs, bien qu'il y en ait toujours l'un ou l'autre pour critiquer ses origines non-hermétique.
L'heure est venue maintenant pour lui de voler de ses propres ailes et de s'installer dans un foyer qui serait LE SIEN, et dont personne ne pourra l'en dissuader.
avatar
Sab de Flambeau

Messages : 73
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum